Quelques journées moins drôles…

C’est pas top, ces jours-ci… Cette nuit, à 1h du mat, Pierre nous a téléphoné pour dire qu’il n’était vraiment pas bien. Cela faisait plusieurs jours qu’il dormait seul et que nous le retrouvions tôt le matin, car dormir dans la chambre, pour les accompagnateurs, n’est ni souhaité ni très agréable (training, masque, gants en caoutchouc…). Je suis donc reparti au milieu de la nuit pour lui tenir compagnie. Il avait mal à la tête, mal au ventre, de la diarrhée… Au cours de la nuit, il a eu plusieurs fois des anti-douleurs, une transfusion de plaquettes et une transfusion de globules rouges.

Après une nuit quasi blanche pour moi, Nathalie est venue me relayer le matin pour que je puisse aller dormir un peu… La journée d’aujourd’hui n’était pas folichonne non plus pour Pierre. Après Nathalie, c’est papy Roger qui a soutenu Pierre pendant quelques heures. Puis Nathalie y est retournée pour y passer la nuit. Je me repose pour passer la suivante.

Espérons que cela passe vite, car les réserves s’épuisent.

En passant, nous voulons dire un grand merci à tous ceux qui nous aident en nous servant de délicieux petits plats! Cela redonne de l’énergie!

Vincent

8 thoughts on “Quelques journées moins drôles…

  1. Dur, dur! et en plus, quand Pierre n’est pas bien, il n’aime auprès de lui que sa maman ou son papa! Nath a supprimé mon tour pour être près de son petit gamin! Comme on la comprend… Encore faut-il tenir le coup! On est de coeur avec vous, prêts à vous remplacer dès que Pierre l’acceptera!

    Like

  2. Rien que le titre engendre chez moi un rictus léger… “Quelques journées moins drôles…” Quand on vient en tant que parent faire sa petite thérapie via blog pour pomper l’énergie des autres si précieuse et essayer de ne pas perdre pied tant les réserves, on n’en a quand même pas de manière extensible, quoi que… Quand on a envie de crier pour que ce qui ressemble parfois à des journées d’enfer, osons le dire, s’arrête.
    Nous sommes également dans un bas, peut-être moins bas, peu importe. Et finalement c’est toujours pareil, c’est l’espoir du haut qui fait tenir. En salle 57, ch 151, l’ennemi microbe étant maintenant identifié, on le revoit, là-bas, un peu loin, l’espoir du haut. Les globules de Jean sont timidement remontés. Et rien que l’espoir du haut, même pas le haut, ramène l’énergie.
    Que l’énergie que nous commençons à retrouver à la Citadelle parvienne jusqu’au Sart Tilman. Que la pensée suffise à vous l’apporter. Et puis tenir ne signifie pas tenir 24h/24. Je devrais compter le nombre de “pffff”, “j’en ai marre”, “ho là là”, que j’ai sorti ce WE… ou les moments où les larmes arrivent quand même aux bords des yeux (pas parce que la situation est spécialement grave mais parce qu’on n’en peut plus). Là je me réjouis même que Jean ait mal partout parce que c’est signe que la moelle est occupée à travailler, c’est fou…
    Gros bisous à vous tous; nous sommes avec vous et viendrons partager sous peu “les journées plus drôles…” où là on sourira franchement et de manière apaisante.
    A+
    Val

    Like

  3. Pas gai aujourd’hui le message. Mais il faut bien reconnaître qu’on s’attendait à ce que séjour soit difficile. Il est dur et long le chemin de la guérison. Pour Pierre et pour tous ceux qui l’aiment. Courage à tous…

    Like

  4. A la première page du petit livre “fidélité” que je reçois tous les mois dans ma boîte aux lettres un peu par magie, je lis ceci :

    La vie est une chance, saisis-la
    La vie est beauté, admire-la
    la vie est béatitude, savoure-la
    la vie est un rêve, fais en une réalité
    la vie est un défi, fais-lui face
    la vie est un devoir, accomplis-le
    la vie est un jeu, joue-le
    la vie est précieuse, prends en soin
    la vie est richesse, conserve-la
    la vie est amour, jouis-en
    la vie est mystère, perce-le
    la vie est promesse, remplis-la
    la vie est tristesse, surmonte-la
    la vie est un hymne, chante-le
    la vie est un combat, accepte-le
    la vie est une tragédie, prends-la à bras le corps
    la vie est une aventure, ose-la
    la vie est un bonheur, mérite-le
    Là est la vie, défends-la.

    C’est un clin d’oeil 🙂 de Mère Teresa à votre combat, à votre défi, à votre amour de la Vie…
    C’est une prière qui vous accompagne,
    C’est une force qui vous porte…

    Nous pensons à vous,
    Sur ce chemin si difficile,
    Nous pensons à vous,
    A tout ce chemin déjà parcouru
    COURAGE

    Enorme bisous à vous tous.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s